Accueil    

le tango m'Ertrié

- 1 vend’Er 2 glass a é’T refroadi a venize
- on l’a retrou’V sou 1 solè’ye 2 plon
- l’arm’ du crim’ : 1 sorbé pa frè
- l’1spekt’Er mafo’1, sP6alist’ dê krèm renv’RC, fou’ye sur lê li’E 2 la sorbeti’R.
- pa la -dre pistach’ !
- ok’1 dout’ : 1 trava’ye d’1 froa gla’6al pro
- k’L son lê mobil’ du frigo ?
- p’E-êtr’ la pa’6on pr 1 frèz’ a l’origin’ 2 c’7 makabr’ con’G’la’6on
ou bi’1 l’akte d’1 maniak 2 la frij’10T
- 1 kor a é’T retro’V ru vacher’1
- le gla’6ologue, aprè otop’6, D’clar’ : empoazonemen biolo’jik
aprè ce nouvo refroa’10semen, mafo’1 10’ri’J son enkèt’ ds le mili’E korn’É 66li’1
- 1 af’R 2 gro glaçon 6 kach’ pens’ la press 2 veniz’
- le T’moagna’J d’1 omelett norvé’j’N fè flam’B l’enkèt’
- 3 boul’ son suspek’T :
- sh’Rlok olmes, 10’tribut’Er 2 filtr’ a korn’É taba’jst’
- mègr’É, gro’6st’ en substans mègre
- R’kul’, fourniss’Er en poaro
- ds le conG’lat’Er 2 la briga’2 anti-isb’Rg, mafo’1 lê konvok
- l’1T’rogatoare dê 3 boul’ se J’la.
- mafo’1 sor 100 avoar pu DJlé le koupabl’
- la press anonçe ke le tem 2 “la k’8son d’1 gar’2 a vu” s’1poze
- ds lê 5 d’Rnié kompartimen 2 glass, mafo’11 entré froa’2
- il poz’ 1 d’Rnié glaçon :
- « trava’yé-vs tous pr la viktim’ ? »
- « o’8 ! » répon’10re lê 3 boul’.
- le gla’6ologue a trou’V 1 légum’ ds l’Stoma d’1 3zi’M viktim’.
- la press m’É en gro titr’ : le gang dê marèché a enkor’ sou’P 1 krim’ krapul’E !!!
- me’6E R’kul’ poaro, J vs arêt’ pr m’Ertr’.
- la pr’Ev’ es la s’8vant’ : 1 sor’B kla’6k’ ne konti’1 pa 2 légum’.
- le koupanl’ arê’T, mafo’1 retourn’ ds lê fourno administratif, 1 otr’ af’R l’aten : l’atenta d’1 soufl’É ra’T.

- la press 2 veniz’ konklu : le sor’B étè pr’Ske parfè !!!

  Traduction Phil Marso - © Megacom-ik 2004   / 2007

Le Tango Meurtrier

- Un vendeur de glaces a été refroidi à Venise
- On l'a retrouvé sous un soleil de plomb
- L'arme du crime : un sorbet pas frais
- L'inspecteur Mafoin, spécialiste des crèmes renversées, fouille sur les lieux de la sorbetière
- Pas la moindre pistache !
- Aucun doute : un travail d'un froid glacial professionnel
- Quels sont les mobiles du frigo ?
- Peut-être la passion pour une fraise à l'origine de cette macabre congélation
- Ou bien l'acte d'un maniaque de la frigidité
- Un corps a été retrouvé rue Vacherin
- Le glaciologue, après autopsie, déclare : empoisonnement biologique
- Après ce nouveau refroidissement, Mafoin dirige son enquête dans le milieu cornet sicilien
- Une affaire de gros glaçons s'y cache pense la presse de Venise
- Le témoignage d'une omelette Norvégienne fait flamber l'enquête
- Trois boules sont suspectées :
- Sherlock Holmes, distributeur de filtres à cornets tabagistes
- Maigret, grossiste en substances maigres
- Hercule, fournisseur en poireaux
- Dans le congélateur de la brigade anti-isberg, Mafoin les convoquent
- L'interrogatoire des trois boules se gela
- Mafoin sort sans avoir pu dégeler le coupable
- La presse annonce que le temps de "La cuisson d'une garde à vue" s'impose
- Dans les cinq derniers compartiments de glace, Mafoin fait une entrée froide
- Il pose un dernier glaçon :
- " Travaillez-vous tous pour la victime ? "
-  Oui ! " répondirent les trois boules
- Le glaciologue a trouvé un légume dans l'estomac d'une troisième victime
- La presse met en gros titre : LE GANG DES MARAICHERS A ENCORE SOUPE UN CRIME CRAPULEUX !!!

- Monsieur Hercule Poirot, je vous arrête pour meurtre
- La preuve est la suivante : Un sorbet classique ne contient pas de légumes
- Le coupable arrêté, Mafoin retourne dans les fourneaux administratifs, une autre affaire l'attend : l'attentat d'un soufflet raté.
-La presse de Venise conclut : LE SORBET ÉTAIT PRESQUE PARFAIT !!!
 

 

Phil Marso -  © MEGACOM-IK - 2004 / 2007

 

 
mesure d'audience